Initialement parties avec 1000€ par personne pour un mois, notre budget final fut finalement de 707€ par personne.
Belle surprise. Encore des économies pour la Nouvelle-Zélande.

 
Les prix et pourcentages ci-dessous sont pour 2 personnes.

image

 

Hébergement (349€ soit 24,7%)

Il est facile de trouver des hébergements à prix très raisonnables. Des guesthouses ouvrent tous les jours leurs portes. Comptez en moyenne 13€ pour une chambre double avec salle de bains privée. Parfois certaines auberges proposent un coin cusine ce qui n’est pas négligeable car cela permet de se faire à manger.

Bateau de nuit

 

Nourriture (172€ soit 12,1%)

Comme à notre habitude, nous avons privilégié les repas dans la rue ou chez les « mamas » (comprenez cuisine maison). Pour environ 1€/1,5€ vous vous voyez servir quelques morceaux de viande ou poisson accompagnés de riz. Sinon nous avons mangé sur le pouce en allant faire des courses au supermarché.

Port Barton

 

Pour les petits-déjeuners, facile pour nous français de constituer un petit festin grâce aux boulangeries philippines offrant un large choix de viennoiseries et petits pains en tout genre. Le tout accompagné d’un petit café ou chocolat chaud. Et pour un prix défiant toute concurrence. Les petits pains coutent entre 0,10 et 0,20€, même prix pour les boissons chaudes. Peu d’auberges offrent le petit-déjeuner.

 

Visites (408€ pour 28,8%)

Un gros poste qui comprend l’activité plongée et visites des îles en bateau ce qui explique ce quart de budget.

Bien que plutôt bon marché, avec une moyenne de 30€ par plongée et par personne, nous aurons eu l’occasion de parcourir les fonds sous-marins en bouteille à 5 reprises.

Nous avons également profité de 3 Island hoping (visite des îles à la journée en bateau). À raison de 15 à 20€ la journée selon les lieux, voilà qui vient compléter ce poste. Le tourisme dans les îles à un coût et même dans les endroits encore épargnés par les foules, la plongée n’est pas réellement meilleur marché. Nous avons cependant toujours privilégié la réputation, la qualité du matériel, les palanquées réduites pour nous assurer d’agréables conditions. Cela a un prix.

Coron Coron

 

Transport (410€ soit 28,9%)

2 possibilités s’offrent au voyageur lorsqu’il se rend dans d’un archipel. Faire peu d’îles mais plus profondément ou davantage d’îles ce qui implique davantage de transport. Sur un mois nous aurons posé le pied sur 7 îles différentes, forcément, le poste transport en pâtit. 1 avion, 6 trajets maritimes et quelques bus et vans à l’intérieur des plus grandes îles sont venus alourdir ce poste. Les transports restent néanmoins bon marché aux Philippines. C’est davantage leur fréquence qui explique ces quasi 30%.

 

Divers (77€ soit 5,5%)

Achat de matériel de snorkeling, lessives, cartes postales et paiement d’une connexion internet lors de notre hôtel du bout du monde à Noël. Rien de bien neuf comparé aux autres pays, juste notre « cadeau de Noël » commun qui nous a permis par la suite de snorkeler librement sans louer de matériel et donc faire de belles économies. Matériel qui nous sera utile également en Indonésie, Nouvelle-Zélande et Mexique. À minima.

Coron

 

Conclusion

Les Philippines restent un pays assez bon marché si l’on se donne la peine de sortir du réseau touristique et autres resorts hors de prix.

Les activités quant à elles sont incontournables et impossible de trouver moins cher. Les postes hébergement et nourriture sont donc les 2 seuls sur lesquels il fut possible d’avoir prise pour contrebalancer le tout.

Quelques leviers d’économies :
1. Ne pas vouloir visiter trop d’îles pour limiter les frais de déplacements,
2. Prendre les ferries (plus lents mais beaucoup moins chers) plutôt que les fast boats.
 
Publié le 03/02/2017