Transport

Nous avons décidé de louer une voiture car cela revenait approximativement au même prix que de prendre les bus. L’avantage de la voiture est de pouvoir aller n’importe où, surtout que tout est en dehors des centre-villes.

Les transports en km :
1. Cancun – Playa del Carmen : 57 km
2. Playa del Carmen – Coba : 115 km
3. Coba – Tulum : 54 km
4. Tulum – Bacalar : 214 km
5. Bacalar – Oxkutzcab : 265 km
6. Oxkutzcab -Labna : 27 km
7. Labna – Oxkutzcab : 27 km
8. Oxkutzcab – Uxmal : 46 km
9. Uxmal – Mérida : 79 km
10. Mérida – Izamal : 79 km
11. Izamal -Ek’Balam : 128 km
12. Ek’Balam – Cenote X-Keken : 33 km
13. Cenote X-Keken – Valladolid : 8 km
14. Valladolid – Chiquila : 162 km
15. Chiquila – Holbox : 10 km
16. Holbox – Chiquila : 10 km
17. Chiquila – Puerto Morelos : 132 km
18. Puerto Morelos – Cancun : 26 km
19. Cancun – Mexico : 1770 km
20. Mexico – Téotihuacan : 43 km
21. Téotihuacan – Mexico : 43 km
Soit 3328 km en voiture, en bateau et en avion en 17 jours. C’est beaucoup mais cela se fait très bien et nous n’avons pas eu l’impression de « courir ».

IMAG5807

 

Nourriture

Comme nous étions restées sur notre faim en Équateur, nous en avons profité au maximum au Mexique en goûtant leurs galettes à toutes les sauces : tacos, fajitas, quesadillas, tortillas… Un vrai régal surtout qu’à chaque fois on leur demandait la version épicée. Mais cela reste la base de l’alimentation, donc côté diversité ce n’est pas ça. Heureusement il y a des cuisines dans toutes les auberges donc c’est assez pratique pour pouvoir diversifier un peu.
C’est aussi l’occasion de manger de bons fruits.
Par contre, pour les apéros on a facilement trouvé notre bonheur : tequila, mojito, bière… Mais le vin on oublie.

Izamal

Escalope de poulet

Izamal

Galette de …

 

Hébergement

C’est le seul pays de notre voyage pour lequel le rapport qualité/prix n’est pas au RDV. La région est tellement touristique que les hôtels et auberges poussent à tous les coins de rue, les prix flambent et dans certains endroits (Bacalar par exemple) il faut réserver un peu à l’avance.
Si vous êtes en voiture, il ne faut surtout pas hésiter à s’excentrer un peu. Cela ne change rien car presque tout est en dehors des villes.

 

Les mexicains

Nous n’avons eu aucun problème avec les mexicains. Bien au contraire, toujours prêts à vous aider, à vous filer un bon tuyau, à vous proposer de vous prendre même si vous ne faites pas de stop.
Excepté à l’aéroport nous n’avons jamais eu l’impression de nous faire avoir, même avec les vendeurs de rue car les prix sont affichés. Donc c’est très appréciable et reposant.

Ruta Puuc

Ruta Puuc


 

Bilan

Le Yucatan est une région très touristique, peut-être la plus touristique du pays, donc il ne faut pas être surpris. Il y a du monde partout, étrangers comme locaux.
Seule Holbox reste encore une île « locale » mais elle tente à s’ouvrir de plus en plus. Dépêchez-vous d’y aller.

Le Mexique en quelques chiffres :
– 7 sites archéologiques visités
– 6 bains en cénotes
– 4 plongées
– quelques tacos avalés
– beaucoup de poissons rencontrés
 

? Quizz ¿

Nos meilleurs souvenirs
Nager avec les requins baleines et les plongées en cénote

Nos pires souvenirs
Le soir de notre arrivée dans le pays à l’agence Europcar.

Nos meilleures auberges
Celle de Mérida avec ses chambres toutes propres, sa petite piscine, son bon petit-déjeuner.

Notre pire auberge
Celle de Valladolid car moustiques et piqûres en supplément gratuits et propriétaire un peu chelou.

Notre meilleur repas
Tous nos apéros face à la mer ou au coucher de soleil.

Notre pire repas
On a toujours bien mangé 🙂

Notre pire site visité
Le site de Muyil à cause de l’invasion de moustiques.

Notre meilleure rencontre
Alejandra à Mexico et les gens de Scuba10 à Playa Del Carmen

Nos pires rencontres
Les mecs de l’aeroport de Cancun qui tentent de te faire payer le prix fort pour un taxi et qui te disent qu’il n’y a pas de bus. Que des menteurs !

Et si c’était à refaire ?
Avoir plus de temps pour aller dans les autres régions.

Publié le 08/09/2017