Project Description

  #Queenstown#Wanaka#59km  

Queenstown est une étape technique. "Grande ville" permettant un plein de courses, une tournée de machine à laver, une mise à jour du site internet. Reprendre contact avec la vraie vie.
On devait agrémenter le tout d'une belle balade mais la pluie en a décidé autrement.

Ville touristique qui exploite le porte-monnaie de ses visiteurs à son paroxysme, aucune activité à moins de 100$ ou presque et que des choses à sensations. Saut à l'élastique, speed boat, saut en parachute et on en passe. Pas pour nous.
Le linge est propre, le premier article est mis en ligne, le frigo est rempli, on sort donc de la ville pour se trouver une aire en bord de lac à 30 km. Fin d'après-midi sans pluie autour d'un livre, d'un verre de vin blanc et en cuisinant un chili con carne.
Le tout avec une activité "dressage de canards", une horde de bestioles à plumes qui pour une chips vendraient leur âme. Fred reprend le dessus sur les bêtes après son attaque "éclair" à Christchurch. Canards 1 - Fred 1.
Petite pensée pour le padre normand qui nous aurait bien conseillé de braconner un canard ou deux pour le laquer ou le mettre en terrine... Une autre fois, revanche !

Nous Queenstown on a pas du tout aimé l'atmosphère (et ça sera un peu comme ça dans beaucoup de villes que les guides plébiscitent).

 

Jour du seigneur

 
IMAG0586
 

Le lendemain est un dimanche, journée de repos où les familles kiwi pullulent. A vélo, à pied, en voiture... Pour nous direction Arrowtown, minuscule ville connue pour avoir accueilli les premiers chercheurs d'or chinois fin XIXème. Un parcours retrace leur histoire, le début de l'immigration, les premières pépites, les conséquences sur l'intégration du peuple asiatique par la suite. Minutes culturelles très intéressantes d'autant que le bourg est très mignon et qu'il fait bon y flâner. Une bonne surprise.

 

La route des lacs

On reprend ensuite la route pour notre étape suivante, Wanaka à 2h.
Le soleil brille, la route le long des lacs est magnifique et on accompagne le tout d'un karaoke Gérald de Palmas (merci Mel pour la Playlist, et maintenant grâce à cet article, tout le monde croit que tu as des goûts de m... :)

On arrive un peu tard pour une rando, il est 13h, le soleil tape, mais après la journée pluvieuse d'hier, on ne veut pas louper le coche de profiter du panorama.
On saute donc dans nos chaussures de rando et hop, on grimpe en haut pour 2 bonnes heures. Au sommet on aperçoit au loin les premiers glaciers qui seront notre prochaine étape. De l'autre côté les collines et les lacs. Bleue, verte, orange, blanche, turquoise, les couleurs foisonnent et on en prend plein les mirettes. On en profite longuement au sommet avant de redescendre.

 
20170227_130945
 

Ça tombe bien l'aire de camping du soir n'est autre que le parking de cette randonnée. Le temps de trouver un recoin caché pour une douche sauvage et d'aller tremper les pieds dans la rivière non loin pour profiter du soleil qui tape encore et on se gare pour notre rituel lecture de fin d'après-midi. Le coucher du soleil derrière la montagne est au top.

On est bien ici. Ça fait du bien, enfin si l'on fait abstraction des meuglements des vaches que Géna veut aller secourir car elle est persuadée que l'une d'entre elles manque à l'appel et est tombée dans un ravin et de la fenêtre laissée ouverte par Fred et qui nous vaut une nuit glacée. C'est comme pour le passeport et la souris. Le genre d'erreur qu'on ne fait qu'une fois...

 

Wonaka aller à Wanaka

Le lendemain direction Wanaka, après la randonnée, la ville. Petit bourg en bord de lac sympa où il fait bon vivre. Ambiance agréable, centre sympa. Le pendant de sa grande sœur Queenstown à notre échelle. On préfère. On flâne, on traîne, on achète du vin pour continuer notre dégustation...

 
IMAG0600
 

Pour autant on ne reste pas longtemps inactives puisqu'on entreprend rapidement l'ascension du Mont Iron, minuscule mont qui surplombe la ville et offre un beau panorama, à l'opposé de la veille. Parfait pour se dégourdir les jambes puis prendre dans l'après-midi la direction du littoral où nous sommes sensées nous promener et dormir pour couper la route jusqu'aux glaciers. Sensées...

 

Après la montagne, la mer

La route est toujours magnifique : 2 lacs, le long des montagnes, un torrent, des stops pour profiter de la vue, boire une tasse de thé... Les kilomètres sont à rallonge, à notre rythme et on aime ça.
Arrivées sur le littoral, on déchante vite. La côte est sympa mais est envahie de sandflies, les bestioles volantes qui piquent comme des folles.Impossible d'aller sur la plage sans en avoir 200 sur nous, impossible de profiter du dauphin qui nage dans les vagues, les insectes ont raison de notre patience et nous décidons finalement de rouler plus longuement jusqu'aux glaciers que nous devions n'atteindre que demain.

On a beaucoup aimé Wanaka et sa région. Moins connue, elle mérite le détour. Si c'était à refaire on s'y arrêterait plus longuement pour profiter de ses randonnées. L'ambiance y est très sympa et le cadre splendide. A ne pas manquer lors de votre périple en terres néo-zélandaises !

Publié le 13/03/2017

Project Details