Project Description

#Chengdu#Pandas#62km

Cher Jacques,

Voilà presque 3 semaines que nous sommes partis de France désormais. Une vingtaine de jours sans toi mon ami, une vingtaine de jours en terres chinoises.
Les aventures se suivent et ne se ressemblent pas. Après Pékin, Pingyao, Xi'an et Zhangjiajie, nous voilà arrivés à Chengdu. Petite bourgade provinciale de 5 millions d'habitants, aux visages divers et variés. Tantôt modeste et commerçante, elle abrite aussi de nombreux buildings et autres centres commerciaux en éternelle construction. Ville en mutation comme coincée entre son histoire passée et son futur.
Nous y passerons 3 jours plutôt calmes pour nous remettre de la météo et du trajet de Zhangjiajie.

Des hutong de pacotille ultra markets, emplis de touristes chinois, aux parcs verdoyants où Géna a pu s'essayer au Jian Zi, sport de jongle local (après une mise à l'épreuve face à un papy d'au moins 70 ans, le test validé, elle a pu ensuite rejoindre le groupe initial de 6 locaux. Gros moment sportif, initiation tant attendue depuis la découverte de ce sport, jeu à importer en France dès le retour !), les balades furent variées et toutes agréables.

img_20161028_141901
 

Point phare de cette ville située aux portes du Sishuan qui nous conduira vers la partie la plus à l'ouest de notre périple afin d'apercevoir au loin d'anciennes contrées tibétaines, son fameux centre de reproduction de pandas. Vois-tu où je veux en venir cher ami ? Toi le panda roux que mes humaines ont laissé en France, je m'en vais rendre visite à tes congénères. Mes pensées volent vers Paris en cette journée un peu spéciale, en dédicace à notre amitié.
Départ à 7h après 2 jours de visite de la ville. Direction le centre situé en proche périphérie de Chengdu.
La visite se fera en compagnie d'un italien que l'auberge nous confie car il s'y rend également mais ne sait pas trop comment. Nous guides chinoises improvisées pour la matinée. Ricardo s'avéra être un partenaire d'un jour agréable, encore plus cucul que nous à la vue de ta famille éloignée. Souvent ponctuée d'un "so cuuute", notre promenade dans le parc durera tout de même plus de 3h. 3h à s'extasier devant ces boules tantôt rousses, tantôt noires et blanches. Pour ces dernières, nous les renommerons rapidement les MJ pandas, en référence à la chanson de Mickael. Black and white attitude !

img_20161029_133419
 

Quelle surprise de découvrir l'agilité de ces bêtes à poils. Toi le panda roux parisien qui ne fait que dormir, eux les pandas chinois davantage en mouvement. Enfin mouvement. Se déplacer pour se nourrir, 16h par jour tout de même, se reposant le reste du temps pour ne pas dépenser plus de calories que leur corps ne peut fournir. Pas feignants donc, juste économes en énergie. Point trop n'en faut. Enfin qu'on se le dise, les roukmoutes ont quand même plus la ligne que les MJ panda. Plus sveltes, plus agiles aussi, ils ont la part belle dans ce parc qui a priori ne met en avant que les MJ.
De beaux espaces, into the wild, permettant un jeu de cache cache avec les visiteurs trop nombreux. Un peu de tranquillité en quelque sorte pour vous dans ce parc qui tient davantage du zoo.
Difficile néanmoins de quitter cet endroit tant il regorge d'espaces "so cute" . C'est donc à contre cœur que nous repartons pour la ville, remontant le flot de touristes arrivant plus tardivement et s'exclamant devant chacun de tes cousins. Sûrement des "so cute" mais à la chinoise.

Cette journée panda se termine par la visite d'un temple non loin de notre hôtel qu'il nous a été impossible de visiter tranquillement à cause d'une délégation française en visite. Un certain Jean-Marc Ayrault si ce nom de ministre te dit quelque chose. Même à des milliers de kilomètres les français sont partout !

Dernière soirée dans notre quartier d'adoption Changduien. Petit challenge du jour. Commander dans un boui-boui quelque chose à dîner, sans image, sans traduction anglaise. Un bol de noodles plus tard, très bon, nous nous en sortons bien avec un plat "à la viande sur les os", petits bouts de bœuf sur os. On l'a échappé belle, après vérification grâce aux photos du menu avec le gérant de notre auberge, la ligne du dessus c'était des tripes, celle d'après un truc piquant intraduisible. Déjà que dans le Sishuan la viande est très épicée...

Voilà mon ami, tu sais tout, ou presque, de ces 3 derniers jours bien sympathiques. Nous prenons désormais la direction de Kangding en bus. Une autre expérience de 6h...

Sache qu'il n'y a pas une journée où je ne pense pas à toi mon petit panda. J'espère que ta pension chez Geneu se passe bien. Qu'elle te traite bien. En cas de problème, mail-moi, je ferai le nécessaire.

Bien à toi,
Chinoisement,
Pti Rouleau

Publié le 30/10/2016

Project Details

Tags: