Project Description

  #Moai#Ahu#Zénitude#100km  

L'île de Pâques...
L'île de Pâques...
L'île de Pâques...

 

Qui ça ne fait pas rêver ?
Nous beaucoup en tout cas.

$nbsp;

C'est un des incontournables de notre voyage. Immanquable. Nous ne serions jamais aussi près de ce minuscule bout de terre perdu au beau milieu de l'océan Pacifique. Plus de 4000 kilomètres nous séparent des côtes chiliennes tout de même.

 

Une chinoise, une australienne, deux françaises

On ne se connaît pas encore mais dans l'avion, Limin est assise à côté de nous, Bec derrière. Vous aurez compris qui vient d'où.
Il se trouve que l'on va également dormir au même endroit durant cette semaine. Que l'on va prendre la même voiture pour s'y rendre. Pour finalement passer la semaine ensemble. Randonnées, levers de soleil, couchers de soleil, road-trip en 4x4, plage. 8 jours. Inoubliables.

Île de Pâques Île de Pâques
IMG_2926
 

En arrivant sur le tarmac, ça se sent tout de suite qu'il fait bon vivre ici. La température déjà, les premières vues depuis l'avion, la mer, les colliers de fleurs et pour finir l'esprit polynésien qui nous embrasse dès les premières minutes et ne nous quittera plus.

Si la première demi-journée on la passe à la plage à se reposer, à se tremper les pieds, c'est pour mieux apprécier les journées à venir et la découverte de ce qui fera notre semaine. Une nature flamboyante et des Moais à tout bout de champs.
Nous ne sommes pas pressées, nous savons avoir largement assez de temps pour tout voir puisque l'île est petite et que normalement 4 jours suffisent.
Pour une fois que l'on ne court pas. On fait durer le plaisir à ne pas foncer directement aux sites plébiscités par tous. La découverte de demain n'en sera que plus intense.

 

Les randonnées se suivront mais ne se ressembleront pas

Chemins côtiers avec vue panoramique sur l'océan, grottes de lave sur des centaines de mètres, arbres et fleurs aux couleurs vives, pétroglyphes et bien sûr, statues de pierre.
Debout, avec ou sans tête. Couchées, sur le dos ou plus souvent sur la face. Elles témoignent d'une culture riche et d'un passé tumultueux.
Des centaines à découvrir au fil des sites, des recoins de l'île. Chacune sa personnalité. Toute unique. C'est à y perdre la tête. En tout cas on ne sait plus où donner de la tête.

IMG_20170602_050458
 

Es posible que

L'île de Pâques est l'île de tous les mystères et de toutes les hypothèses.
Guide papier ou humain, informations touristiques, locaux. Tout le monde y va de sa théorie.
L'île souffre d'un manque conséquent d'informations sur son passé. Car il est encore impossible de déchiffrer bon nombre des traces physiques et écrites mais surtout car la population a été décimée par l'esclavage, les épidémies et que de ce fait les informations, les véritables informations, se sont perdues en route.
Tous les textes d'explication commencent donc ainsi : "Es posible que", "Nous pouvons imaginer que", "Il est fort probable que"... Des suppositions par dizaines parfois des informations contradictoires. Peu importe au final. Pas besoin de lire ou parler. Il suffit de contempler.

20170522_164646
 

Le soleil au fil de nos journées

Le lever, à 3 reprises. 3 endroits differents.
A 6h nous partons sur les routes pour avoir les meilleures places face aux Moais ou nous grimpons un volcan pour avoir une vue sur toute l'île et les couleurs rougeoyantes au loin pour finir le troisième jour au bord de l'océan. Des moments à 5, 4 filles et une étoile qui brille plus que toutes les autres, qui nous offre chaque jour un spectacle différent. On ne se lasse pas... Moments magiques. A l'image de tous ceux passés ici.
Les couchers, chaque soir, depuis la plage, depuis notre camping, pieds dans l'eau ou verre à la main nous assistons au spectacle quotidien. Les nuages viennent parfois s'immiscer dans la partie mais les couleurs n'en sont que plus splendides.

Île de Pâques 20170522_081350
 

Nos journées vous l'aurez compris sont chargées. En émotions, en baignades, en glaces, en plongée, en Moais, en kilomètres à pied ou en voiture, en apéritif, en fou rire entre 4 folles, en séances photos aux mises en scène décalées, en images inoubliables dont nous tâchons de savourer chaque instant.

 

Nous savons être en train de vivre un moment très privilégié. Si loin, si mystérieux, si spécial.

 

Nous repartons au bout de 8 jours sans avoir élucidé les mystères de ce caillou et de sa population si singulière, mais en ayant réalisé un rêve qui nous était cher.

  Les îles du Chili ont ce je ne sais quoi qui laisse une boule au ventre au moment de partir... Et ce n'est pas encore fini.

Publié le 04/06/2017

Project Details