Project Description

Nous les avons tous testés ou presque. Reste le tuk tuk. On a passé notre tour.


Concernant le train.

De jour et dans un wagon places assises, il peut s'avérer vite long et fatigant.
Passé 3h, l'impossibilité de se mouvoir et le manque d'intimité (vous avez votre voisin sur les genoux ou presque) sont pénibles. Néanmoins il reste bon marché et un bon moyen de faire un saut dans la culture chinoise. Pour les longs trajets, prévoir un pique-nique. Il est habituel de passer son temps à manger dans le train. Les passagers arrivent avec une valise et un sac de nourriture tout aussi gros.

Les trains de nuit sont davantage intéressants car d'une part vous économisez une nuit d'hôtel et d'autre part vous ne perdez pas de temps en journée le tout en se réveillant dans un cadre différent de celui du départ. Ils sont donc très bon marché et sont assez confortables.
2 classes : la 1ère offre des compartiments (non fermés) de 4 lits, 2 superposés. La 2ème, même espace et même configuration mais 6 places et donc sur 3 lits superposés. Autant dire que celui du haut peut à peine se faufiler pour se coucher. Géna peut en attester ! Bosse à la tête garantie au réveil en se relevant.
Pensez donc à demander la couchette du bas. On peut s'y asseoir et pas besoin de faire des acrobaties pour grimper. Cependant lorsque les voyages sont longs, les gens ont tendance à en squatter un bout même si nous ne sommes pas sûres qu'ils osent avec des occidentaux.
Il y a bien une certaine promiscuité avec vos voisins de chambrée, bruits et odeurs en tout genre, mais cela reste néanmoins très acceptable au regard de ce que l'on peut trouver ailleurs. Prévoir un sac à viande si l'on ne souhaite pas dormir dans les mêmes draps que les précédents voyageurs ou ne pas hésiter à aller en demander des propres.

Outre la possibilité de dormir (extinction des feux à 23h max), le train permet de bouger. Et sur des voyages de 18h, cela peut avoir son importance. Petites tablettes pour manger et/ou admirer le paysage, prises électriques bien que peu nombreuses et très utilisées, WC, lavabo pour brin de toilette, eau chaude à volonté, se dégourdir les jambes... Pensez à prendre un pique-nique conséquent comme pour le train de jour. Le train c'est le moment où on mange en permanence ! Vendeurs ambulants au besoin pour dépanner.

Vous l'aurez compris, à la différence du bus qui vous laissera tributaire du chauffeur, le train laisse beaucoup plus de liberté.
Dernier avantage pour la version nuit, les contrôleurs prennent vos billets et vous donnent une carte en échange. Comme ça ils savent qui descend où et ça permet de ne pas louper son arrêt. Ça a l'air de rien mais quand on ne parle pas chinois et/ou que l'on dort, ça peut aider.
Pensez également à arriver suffisamment tôt à la gare (compter 1h) pour passer les contrôles de sécurité, check-in, attente et embarquement. Vu le nombre de passagers on pourrait croire que c'est un joyeux bazar et bien non. Tout est très bien pensé et en peu de temps tout le monde est à bord.

 

Le bus quant à lui c'est une autre histoire.

De jour il permet d'admirer le paysage. Selon les villes les passagers respectent les places attribuées. Ou pas. Si vous réservez 1 jour ou 2 à l'avance, vous serez les premiers donc places n°1 et 2, derrière le chauffeur. Pas mal pour admirer la vue. A éviter si vous êtes cardiaque sur la route ou si vous avez un chauffeur fumeur.
Sur des voyages de 6 à 7h comme nous, toujours au moins un stop déjeuner et pause technique sur des aires à la chinoise. Vaste parking au bord d'une route qui traverse une ville. Des cantines à disposition. Souvent beaucoup de cars. Et des toilettes très sommaires. Mais cela reste un moyen de se dégourdir les jambes.

La version nuit est quant à elle beaucoup plus particulière.
Ils partent tôt pour arriver tôt. Souvent.
Cela donne un 18h30-1h30 allongées !
A quoi bon nous direz-vous ? Le seul intérêt est si vous pouvez rester ensuite dormir sur le parking dans le bus jusqu'au lever du jour. Sinon c'est clairement pas une bonne idée que ce choix.
Obligées d'être allongées, ceinturées, dans un "lit" de 1m70 sur 70cm, le tout pendant des heures, sans pouvoir se lever, sans pause, sans visibilité, en étant bousculées au gré des virages et des coups de frein, réveillées par un contrôle de police sur la route puis harcelées par les rabatteurs le matin qui grimpent dans le bus stationné pour la fin de nuit au milieu de nulle part pour vous proposer leur service de chauffeur. Comment dire. On n'a pas aimé ! Du tout. On n'a pas réitéré !

Comme pour les trains, pensez dans les grandes villes à arriver pas trop tard pour passer les contrôles. Et en parlant de contrôles, vérifiez auprès de 2 à 3 personnes que vous prenez le bon bus. On a failli partir à l'autre bout de la Chine. Il s'en est fallu de peu. Précaution qui peut donc avoir son importance.

 

Taxi et vans privés

Pensez à avoir l'adresse en chinois et à la montrer avant de monter. Renseignez-vous avant de partir auprès de votre auberge de départ ou d'arrivée à combien est le trajet moyen entre la gare et l'auberge. Une fois cela en tête, à vous de négocier !
On a toujours obtenu les tarifs suggérés voire moins. Avec un peu de patience et d'aplomb ça marche toujours. Mais ne montez pas sans avoir validé les prix avant et ne payez qu'à destination !
Oubliez le compteur pour les taxis sauf si vraiment vous n'avez aucune idée du coût. Sinon libre au chauffeur de vous faire faire un tour de la ville avant de vous déposer.

Pour les vans, dans les coins un peu plus reculés, ne vous étonnez pas de vous retrouver à 12 pour un véhicule 7 places. Tant qu'il y a des genoux disponibles et de la place dans le coffre, tout est possible !
Et pour le taxi, ils ont pour habitude de pratiquer le covoiturage. Donc il s'arrêtera pour faire monter et descendre des passagers en cours de route. Tant que cela reste sur la bonne direction, pas de problème.

 

Métro

A part à Pékin où il a été possible de provisionner une carte pour être tranquille quelque temps, dans la majorité des autres villes il vous suffira de payer au trajet. Les distributeurs sont en anglais, les indications de direction également. Le métro est récent et propre et pas bondé sauf parfois aux heures de pointe. Rien d'anormal. Peut-être le seul endroit en Chine où il est aisé de se repérer et se diriger !

   

Infos à retenir

Train
Pour réserver tous vos billets, l'application Ctrip s'est avérée très pratique. Il n'est néanmoins pas possible de choisir quelle couchette réserver, haut, bas, surprise ! En gare, il vous suffira de le préciser. Ne pas s'y prendre trop tard car les places sont vite prises d'assaut, c'est un moyen de transport plébiscité par les locaux.
Pensez à retirer les billets juste avant le départ. Si vous retirez un billet pour une ville de départ différente, vous aurez des frais de retrait.
Billets à retirer dans un hall différent de la gare. Ressortir de ce hall pour ensuite aller à celui du check-in.

Bus
Le plus souvent, pas possible d'acheter des billets plus de 2 jours à l'avance. A priori, règle incertaine.
Pas possible non plus d'acheter un billet pour une autre région chinoise.
Donc si vous changez de région en voyageant, vous pourrez prendre l'aller mais devrez attendre d'être là-bas pour prendre le billet suivant.
Obligation d'aller à la gare routière acheter un billet à moins qu'un chinois de votre auberge le fasse pour vous à un distributeur prévu à cet effet mais pour lequel la carte d'identité chinoise est indispensable. Nous n'avons pas trouvé d'application pour prendre des tickets de bus. Pour avoir quelques infos horaires sur China bus travel, ça peut aider mais le plus simple sera de vous faire marquer par votre auberge la destination, le jour et l'heure souhaités en chinois et de vous rendre à la gare routière.

Taxi et vans
Pensez à négocier votre course avant de partir et de ne payer qu'une fois à destination.
Pensez à avoir l'adresse en chinois pour montrer au chauffeur.

Publié le 15/11/2016

Project Details

Tags: